mardi 24 juillet 2018

Istanbul - Visite pratique de la ville


Mosquée Bleue et Sainte Sophie à Istanbul

Bon alors Byzance , Constantinople ou Istanbul ... c'est quoi ce grand bazar ?



Voici donc une petite chronologie simple pour y voir plus clair :

Chronologie d'Istanbul

On voit d'un seul coup d'oeil qu'à peu près 1000 ans séparent les deux principales mosquées que vous irez sans doute visiter ( Saint Sophie et la Mosquée Bleue ) ... Mais avant la visite , voyons tout d'abord les côtés pratiques :

Plan touristique du centre ville d'Istanbul ( en anglais ) :

Plan touristique du centre ville d'Istanbul




Les transports

C'est une ville qui ne pose aucun problème de déplacement , c'est facile et pas cher . En plus des bus et des taxis comme dans toutes les villes , vous avez des mini-bus , des métros , un funiculaire , des tramways , des trains et bien sûr des bateaux . Mais avant , voici une petite carte générale d'Istanbul pour mieux situer l'aéroport et la gare routière par rapport au centre historique de la ville :

Carte de situation d'Istanbul

Vous arriverez certainement à l'aéroport Atatürk qui est très clair , pas compliqué à comprendre , le seul souci se passe au niveau des formalités d'entrée sur le territoire turc , c'est de la folie , une bonne prise de tête ... une queue interminable dans le plus pur foutoir . Vous faites la queue pendant déjà bien 20 min quand un groupe entier décide de vous passer sous le nez puis tout le monde fait pareil , résultat , vous vous retrouvez loin derrière . Faut rester zen , mais quand même jouer des coudes comme tout le monde si on veut espérer sortir de là avant la Saint Glinglin !

Station de Métro à Istanbul

Enfin pour les bagages , il se peut qu'ils n'arrivent pas tous sur le même tapis roulant , si vous avez un sac à dos avec des lanières comme moi , faut demander au mec qui gère les tapis où se trouve votre sac car le mien était pas du tout au même endroit que tout le monde , bref pas grave je l'ai eu à temps c'est le principal .

Pour les transports et si vous restez quelques jours à Istanbul , le plus pratique et le plus rentable reste le paiement par Istanbulkart , elle n'existait pas quand j'y suis allé ou je n'étais pas au courant :

Istanbulkart

Voici le blog d'Aurélien qui explique son fonctionnement : Infos Istanbulkart .

Pour rejoindre le centre ville vous avez le choix entre le taxi , le métro ou bien le bus . Pour ma part j'avais choisi d'aller dans le quartier de la Place Taksim . Dans ce cas il existe des bus qui partent directement de l'aéroport à la Place Taksim ( 11 TL ( Livres Turques ou Liras ) soit 4 € , tarifs 2015 ) , comptez une heure de trajet . Les bus s'appellent Havas , vous avez les horaires sur leur page , c'est de 4h00 du matin à 1h00 du matin toutes les 30 minutes : horaires , prononcez " Havache " , ils sont juste à la sortie de l'aéroport devant la porte .

Taxi à Istanbul

Pour les personnes qui souhaitent se rendre à Sultanahmet , le plus simple est de prendre le métro puis le tramway , c'est pas compliqué du tout . A chaque fois que vous montez dans un métro , tramway ou funiculaire , vous achetez un jeton à 3 TL , soit 1.10 € ( tarifs 2015 ) et ce quelle soit la distance que vous parcourez . Pour Sultanahmet vous en avez pour 6 TL et il faut compter moins d'une heure , j'ai mis une heure depuis Taksim jusqu'à l'aéroport en tramway + métro .

Voici le plan des lignes de Métro , Tramway et Funiculaire pour le centre de la ville :

Plan transports Istanbul centre


Pour la grande agglomération :

Plan transports Istanbul agglomération

De toute façon , vous serez souvent amené à prendre le Tramway T1 qui va de Zeytinburnu à Kabatas ( prononcer Kabatache ) . En effet , cette ligne passe en plein coeur du centre historique de la ville via le pont de Galata , Topkapi ( prononcer Topkapeu ) , Sultanahmet , etc ...

Si votre hôtel se trouve sur la portion asiatique d'Istanbul comme Üsküdar ou Harem , pas de souci , vous prenez le bateau ( ou le nouveau métro souterrain Marmaray qui relie depuis le 29 octobre 2013 l'Asie et l'Europe) , c'est le même principe que pour les transports terrestres , 3 TL chaque trajet , achetez votre jeton au lieu d'embarcation correspondant et ça fait une mini croisière de 5 minutes sur le Bosphore . Voici les lignes maritimes des différentes navettes :

Lignes maritimes Istanbul

En ce qui concerne les bus urbains , les lignes sont indiquées sur l'avant des bus , un peu comme à Paris , au pire , demandez à une personne qui attend le bus pour savoir s'il va à l'endroit désiré , no problemo !

Pour les bus longue distance , vous devez rallier l'otogar , c'est à dire la gare routière indiquée sur ma première carte plus haut . Le plus simple est de prendre le Tramway T1 jusqu'à Yusufpasa , prononcer Youssoufpacha , puis le Métro 1 à Aksaray , prononcer Akzaraille . Voici le plan pour rattraper le métro à la sortie du tramway c'est pas compliqué :

Correspondance Tramway - Métro Istanbul

Et sinon la version Google Map :



L'otogar d'Istanbul est à l'image de tous les autres otogar de Turquie , c'est à dire qu'il s'agit de plusieurs sociétés de transport réunies au même endroit . Soit vous connaissez d'avance la compagnie , soit vous y allez au pif . En ce qui me concerne j'y suis allé au pif et j'ai pris la compagnie Metro Turizm , elle dessert beaucoup de villes et est ponctuelle , c'est un peu trop classe à mon goût . En effet ce n'est pas le petit bus tout pourri mais le luxueux autocar de tourisme avec stewart à l'intérieur qui vous sert des cafés , thés , boissons , petits gâteaux tout au long du voyage . Les bus font des pauses toutes les 2h00 dans des stations très luxueuses également , je ne m'attendais pas à ça mais bon c'est l'occident à fond la caisse quoi !

Gare routière d'Istanbul

Un petit truc à savoir quant aux grosses gares routières comme Istanbul ou Ankara , c'est qu'il se peut que vous perdiez votre bus avec tous vos bagages à l'intérieur . Quand j'ai fait le trajet Göreme - Istanbul , le bus s'est arrêté à Ankara pour prendre de nouveaux passagers , seulement voilà , je suis descendu fumer une clope sans faire gaffe et le bus n'était plus là ! Les boules , j'ai flippé grave , j'avais seulement mon ticket de voyage avec moi , une chance ! J'ai dû demander de l'aide à quelqu'un et en fait les bus changent d'emplacement pour prendre les nouveaux passagers . Par exemple il vous dépose au n° 15 et repart au n° 68 .

Otogar Istanbul

Voici un aperçu sur Google Map en 360 °



Bien sûr l'annonce avait été faite dans le bus mais en Turc . Vous voilà prévenus , gardez toujours votre titre de transport sur vous et votre passeport car des contrôles de douane sont effectués dans les autocars . Un dernier mot sur la gare routière d'Istanbul , le lieu de départ n'est pas au même endroit que l'arrivée mais c'est juste à côté , voir la photo juste au dessus .



Mon hôtel

Les hôtels proposés dans mon guide Lonely Planet étaient vraiment trop chers , j'ai décidé d'en trouver un sur place . Vous avez vraiment l'embarras du choix en fait , je me suis arrêté au premier que j'ai trouvé , il s'appelle Hotel Yonca .

Hôtel Yonca Istanbul

Cet hôtel était très bien avec toilettes et télévision ( sans doute la clim mais j'ai pas fait gaffe ) . Le seul hic , c'est qu'il y a une discothèque juste à côté . En effet , il se situe près de la Place Taksim , un quartier très jeune et mouvementé , la boîte est ouverte les vendredi , samedi et dimanche soir mais de toute façon , il ne faut pas oublié les boules quies dans ce quartier malgré tout . Même si le prix était indiqué sur le site à 24 € ( c'est plus indiqué ) , je l'ai eu à 15 € soit 40 TL , sans doute parce que j'étais seul . Les transports ne sont pas loin et on est à Sultanahmet en 20-25 minutes , c'est cool .


Petite visite d'Istanbul

Le truc à éviter , c'est la visite d'Istanbul le dimanche , en effet , toutes les boutiques sont fermées , les rideaux de fer sont baissés et pas un pingouin dans les rues , ça m'a fait un choc . Je pensais retrouver l'ambiance du bled , les boutiques tous les jours jusqu'à minuit , que dalle ! De plus , même en semaine , vers les 19h30-20h00 , c'est le couvre-feu le soir surtout dans le quartier du souk egyptien . Pour avoir de l'ambiance assurée , il faut se rendre dans le quartier de Beyoglu et plus présisément dans la rue Istiklal Caddesi , c'est de la pure folie ce coin mais ambiance occidentale .

Voici cette rue en Street View :



Bon le temps n'était pas terrible ce jour-là à priori :)

Eminönü près du Pont Galata

Mais bien sûr , le quartier de Sultanahmet est inévitable avec Sainte Sophie ou Aya Sofya , la Mosquée Bleue , Topkapi . Il est très facile d'accès puisque le tramway passe dans le coin . Sainte Sophie se visite assez rapidement .

Sainte Sophie ou Aya Sofia à Istanbul

Ensuite , juste en face de Sainte Sophie ou Aya Sofya si vous préférez , vous avez la Mosquée Bleue ( qui s'appelle aussi la Mosquée Sultanahmet car construite pendant le règne du sultan Ahmet 1er ) qui peut se visiter , c'est gratuit puisqu'elle est toujours en activité . Vous devez vous déchausser et si vous êtes en short , on vous donnera un drap bleu ( logique ) pour recouvrir vos jambes . Puis il reste l'incontournable Palais de Topkapi , c'est chouette comme palais , ça m'a fait légèrement penser à l'Alhambra de Grenade en Andalousie . Si vous voulez prendre des photos du Bosphore depuis Topkapi , vaut mieux choisir la fin d'aprèm sinon le matin vous aurez le soleil en plein face .



Mosquée Bleue Istanbul

Mais la visite de la ville ne s'arrête pas à ces principaux monuments . Si vous voulez avoir une vision panoramique à 360 ° de la ville , faut que vous alliez à la Tour Galata  , entrée 18 liras ( 6.7 € ) , tarifs 2015 , c'est super chouette !

Tour Galata à Istanbul

Voici une petite carte avec les principaux trucs à ne pas louper , j'ai pas mis les 56 milliards de trucs à voir j'avais pas assez de place .

Plan pour la visite d'Istanbul

Le coeur d'Istanbul se situe aux alentours du Pont de Galata , c'est sympa cette ambiance avec tous ces pêcheurs et ce trafic maritime , les vendeurs de sandwichs au poisson , de maïs grillés , les vendeurs de babioles à la sauvette , etc ... Le marché aux poissons se situe au nord du Pont de Galata , dans le quartier de Karakoy .

Marché aux poissons Istanbul

En ce qui concerne la nourriture , vous avez l'embarras du choix : les restos pour touristes sous le Pont Galata , les délicieux sandwichs au poisson à Eminönü , les kebabs vendus un peu partout mais pas toujours bons ( les meilleurs sont le petits avec le pain turc et plein d'épices ) . Pour ma part les seuls restos que j'ai fait sont les petits restos uniquement fréquentés par les Turcs , on y mange très très bien , c'est copieux et vraiment pas cher du tout . Il y en a un peu partout , les plats sont présentés à l'entrée et vous choisissez votre menu comme dans un self-service . Pour le dessert vous avez le choix entre les incontournables Baklavas ou Loukoums mais aussi les glaces turques Dondurma tellement travaillées qu'elles sont très épaisses et ressemblent presque à du chewing-gum .

Istanbul au coucher du soleil

Istanbul est une ville relativement calme contrairement au Maghreb ou au Caire mais qui ne manque pas de charme , ce qui m'a vraiment marqué , c'est le trafic maritime , un truc de dingue ! Je ne suis resté que 5 jours dans la ville et je n'ai bien sûr pas pu tout voir .

Voici un plan du Grand Bazar que vous irez certainement visiter :)

Plan du Grand Bazar d'Istanbul

Le Parc de Gülhane est impec pour faire la sieste l'après-midi , le Grand Bazar est sympa à voir mais pas aussi animé que les petits marchés vivants dans les autres quartiers . Voilà , un petit conseil , soyez un peu en forme car la visite d'Istanbul est parsemée de montées et de descentes , c'est rarement plat en fait .



Accueil          Turquie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire