jeudi 6 juillet 2017

Bari dans les Pouilles

Bari

La ville de Bari vaut le détour ne serait-ce que pour sa vieille ville qui est typique . Si vous arrivez en avion , ce qui était mon cas , l'aéroport dessert facilement le centre ville grâce à des bus , taxis , trains ou voitures de location , vous avez toutes les infos et horaires sur le site de l'aéroport : Aéroport de Bari ( prix 5 € en train depuis l'aéroport jusqu'à la gare centrale , tarifs 2015 ) .

Voici le Street View pour aller prendre le train à la sortie de l'aéroport :




C'est la sortie à gauche de l'aéroport :) , ensuite vous sortez de l'aéroport , vous traversez une route puis vous rentrez dans le bâtiment juste en face puis vous prenez les esalators pour vous rendre à la gare ferroviaire :



Voici le lien des plans de l'aéroport :)

Voici le plan du train pour l'aéroport :

Plan du train pour l'aéroport à Bari

Le bus vous déposera juste en face de la gare des trains , c'est la Piazza Aldo Moro , en fait pour vous expliquer , j'ai atterri à Bari dans les Pouilles puis décollé à Reggio Calabria en Calabre pour rentrer à Paris .


Afficher Piazza Aldo Moro - Bari sur une carte plus grande

Jusqu'ici tout va bien , c'est après que ça se complique ... pour trouver un hôtel . J'avais pourtant pris les devants à Paris en demandant des réservations par internet mais en vain , tout était plein pour les tarifs que je souhaitais . Bref , j'avais quand même repéré quelques hôtels sur Google Map histoire de ne pas me retrouver à la rue arrivé sur place ... et bien je n'ai jamais réussi à trouver ces hôtels .

Voici un plan de la ville :

Plan de la ville de Bari


et un plan de la vieille ville :

Plan de la vieille ville de Bari

Comme partout en Italie , ils ne sont pas indiqués et c'est une galère sans nom pour les trouver . Avec mon gros sac bien lourd , je commençais à me poser des questions . Sur mon guide du routard ils parlaient bien d'un hôtel pas cher Pensione Fiorini ... okay , je tente .

Bière Peroni à Bari

Arrivé devant l'hôtel , je suis bien resté 15 minutes le doigt appuyé sur l'interphone ( ah oui , cet hôtel avait un grand écriteau , un miracle , j'ai pu le trouver facilement ) ... en vain , aucune réponse ! Au moment de partir pour je ne sais où , un couple de Français arrive devant la porte pour récupérer leurs affaires , à nouveau un long moment d'attente quand soudain , miracle , quelqu'un sort du bâtiment ... Youhou !


On a enfin pu monter à la porte de la pension et le mec nous a ouvert . Faudrait qu'il répare son interphone ou alors il faisait la sieste très profondément . J'ai enfin pu trouver une chambre , j'en pouvais plus . C'est la chambre la moins chère de mon séjour : 20 € avec toilettes et douche sur la palier mais c'était nickel . Je lui ai fait comprendre en Franco-Anglo-Italien que ça serait bien si je lui redonnais pas la clé quand je sortais , si c'est pour attendre la Saint Glinglin avant que quelqu'un sorte pour rentrer . Il m'a donné un double du coup et je pouvais rentrer et sortir à ma guise , trop cool !


Agrandir le plan

Voici où se situe l'hôtel , à priori ils ont retiré l'a pancarte marqué " Hôtel " c'est une manie ou quoi 😥. Il existe peut-être plus 😩

Un avant-goût de ce qui m'attendait pendant tout mon périple : la difficulté pour trouver un hôtel .


En ce qui concerne les transports , selon où vous allez , le train est assez pratique sauf les dimanches où très peu circulent , il faut alors opter pour les bus . Après avoir fait le tour des Pouilles , je suis revenu à Bari pour prendre une correspondance pour Matera en Basilicate mais c'était un dimanche ... galère !

Ruelle de Bari

Je suis malgré tout allé voir à la gare des trains pour savoir comment je pouvais faire pour me rendre à Matera , ils me disent de prendre le train qui se trouve dans la deuxième partie de la gare , cool , j'y vais et évidemment , il n'y avait aucune indication , j'en ai conclu qu'il n'y avait pas de train . Bref , je demande à une autre personne qui me conseille le bus , elle me précise l'arrêt du bus mais arrivé sur place , aucune indication . Je demande à une autre personne qui me dit " Mais non c'est là-bas " ... j'y vais et c'est le même scénario ... etc ... honnêtement , j'en avais marre ! Mais comme on était dimanche , je n'ai pas eu le réflexe d'aller à l'office de tourisme en pensant que c'était fermé , et bien non , miracle , c'était ouvert ... si j'avais su , ça m'aurait éviter de perdre 2h00 ! Bref , la nana m'a indiqué l'emplacement exact du bus , ou presque . Il faut acheter les tickets de bus dans le bar qui se trouve juste à côté de l'arrêt de bus qui n'est pas indiqué , voici l'emplacement :


Afficher Bus pour Matera sur une carte plus grande

Voici l'endroit où les bus passent et s'arrêtent en Street View :



A savoir que quand on regarde la gare , je m'attendais à voir le bus arrivé à gauche et bien non , il arrive à droite ... un coup de bol , des habitués attendaient le même bus que moi et ils ont fait des signes désespérés pour faire arrêter le bus . Heureusement qu'ils étaient là sinon il me serait passé sous le nez et le dimanche il ne doit pas y avoir 36000 bus . Bref , un séjour stressant tant au niveau de l'hébergement que des transports . Vous avez le lien ( que j'ai eu du mal à trouver ) pour avoir les horaires des trains :

Trenitalia

Calamar à Bari

Si comme moi vous n'avez pas de forfait téléphonique international , vous pouvez opter pour l'opérateur local Wind , ça marche bien .

Pour ce qui est des horaires des trains , je n'ai pas trouvé de dépliants mais comme j'avais avec moi mon smartphone , j'ai pu prendre en photo tous les horaires des trains . Il faut toujours avoir le réflexe de prendre des photos , ça marche aussi pour les plans , etc ... c'est bien pratique .

Vendeur de calamars à Bari

En ce qui concerne la visite de la ville , le port de pêche est sympa avec tous ces vendeurs de calamars et de poulpes . Ils les frappent après les avoir pêchés pour qu'ils soient moins élastiques , ça permet de casser les fibres qui les rendent rigides .


Sinon , il ne faut pas louper la vieille ville qui se trouve à l'intérieur des remparts . Les petites ruelles , les senteurs de cuisines et autres , les bruits d'ambiance , le calme , les couleurs , etc ... c'est vraiment chouette , ça m'a fait penser aux médinas du Maghreb ou aux villages blancs d'Andalousie , c'est l'ambiance méditerranéenne ! Au hasard des rues vous verrez des trucs sympa , comme la mamma qui fabrique des pâtes sur la photo ci-dessous !

Préparation des pâtes à Bari



Accueil          Italie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire